Astuces


Grep : recherche récursive d'une chaîne de caractères dans les scripts d'un dossier prédéfini et d'autres dossiers optionnels.

grep -lr "$1" /home/nom_utilisateur/bin $* 2>/dev/null | fgrep *.sh

Explication :

  • supposons que vous avez des scripts dans /home/nom_utilisateur/bin,
  • l'option "-r" de grep indique une recherche récursive,
  • avec l'option "-l", seulement les noms de fichiers seront affichés,
  • "$1" sera remplacé par le premier argument de la ligne de commande, par exemple "while",
  • "$*" désigne tous les arguments passés dans la ligne de commande,
  • "2>/dev/null" supprime d'éventuels messages d'erreur, par exemples si vous indiquez moins que 2 dossiers de recherche,
  • "fgrep *.sh" recherche dans la liste renvoyée par grep les chaines de caractères se terminant par "sh" ; fgrep est une version de grep plus rapide ( f=fast) qui ne supporte pas les expressions régulières.
  • vous pouvez mettre cette ligne dans un script que vous appelez ensuite avec un motif de recherche et éventuellement un ou deux autres dossiers de recherche, par exemple :

$scriptgrep until [dossier1] [dossier2],

  • vous pouvez mettre cette ligne dans une fonction, par exemple "scriptgrep" qu'il suffit ensuite d'appeler, comme une commande.

 

Mot de passe root perdu

Vous ne pouvez pas retrouver le mot de passe, mais vous pouvez assez facilement en indiquer un nouveau.

  • Si Grub se lance en mode graphique, appuyer sur la touche "Échap" pour passer en mode texte
  • Éditer la 1ère entrée en appuyant sur la touche "e"
  • Avec les touches du clavier, mettre la surbrillance sur la ligne qui commence par "linux" ou par "kernel"
  • Éditer cette ligne en appuyant de nouveau sur la touche "e"
  • Ajouter à la fin de la ligne "init=/bin/bash" (sans les guillemets)
  • Attention, vous êtes en clavier qwerty, il faut donc taper "q" pour obtenir "a".
  • Appuyer sur "Éntrée"
  • Démarrer par "b" pour démarrer
  • Vous vous retrouverez en ligne de commande en tant que root. Avant d'indiquer un nouveau mot de passe, vous devez vous donner le droit d'écrire sur votre système par la commande "mount -o remount,rw /"
  • Vous tapez "passwd root". Attention, ce que vous tapoez ne paraît pas à l'écran, c'est une mesure de sécrité. Le système vous demande par précaution de saisir de nouveau votre mot de passe. Si vous avez 2x saisi le même mot de passe, vous obtiendrez un message du genre "passwd: all authentication tokens updated successfully"
  • Vous redémarrez la machine par "reboot"
  • Pour éviter des problèmes avec un clavier qwerty/azerty, il vaut mieux indiquer un mot de passe accepté par les 2 configurations de clavier, par ex. "toto". Au 1er redémarrage, il faut indiquer un mot de passe root pls sécurisé.
  • Bien sûr vous pouvez de la même manière indiquer un nouveau mot de passe pour un utilisateur.